Brassin Collectif – Ainu 2 – Beaver Bock aka on bricole pas mal avant

On commence une belle journée dans l’idée de brasser ce dernier petit kit de Brewferm qu’il reste avant de passer en recettes maison ! C’est aussi l’occasion de tester le tout nouveau manifold en cuivre fait main.

Mais avant… Nous avions décidé de commencer par embouteiller notre amie, la précédente Indiana Ale.

Je m’y suis pris à l’avance cette fois-ci, et j’ai érigé l’arbre à bières la veille :

fut
Bonjour, je suis un arbre à bières

Comme attendu l’opération est fastidieuse… très …

fut
Bonjour, je suis un arbre à bières avec légèrement plus de bières

Une fois tout cela fait, au lit pour la nuit et le lendemain, nous avons commencé à chronométrer avec mon cher cobrasseur notre activité.

Petite mesure de sucre avant qu’il arrive :

fut
Vous reprendrez bien un peu de sucre de canne ?

Bien évidemment, j’ai oublié de faire bouillir le sucre. Mais à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai pu en boire et elle n’est pas infectée 🙂

Quelques idées d’étiquettes qui nous sont venues, sans au final choisir :

Voici le chrono de la journée d’embouteillage/brassage :

11h: On désinfecte le robinet, et on transvase dans un autre fut pour évier la lie. Mesure de densité : 8.8 ° Brix soit ~1.010 SG au regard de la densité originale, tout à fait acceptable.

11H30: Fin d’embouteillage (48 bouteilles). On a eu pas mal de pertes liées au trub (post-ébu) ainsi qu’en transvasant. Prévoir en fonction !

11h40: Début concassage + remplissage de l’eau. Cette fois-ci, robinet direct.

12h: L’eau est déjà à 50°C, mais nous on a faim. Pause déjeuner !

13h15: On reprend et on rechauffe l’eau. 30 minutes à 53°C.

13h45: On monte la température vers le 2ème pallier (62°C). Pendant ce temps, on agiiiiite.

14h : 62°C atteints, on y reste pour 40 minutes.

14h40: On monte vers le 3ème pallier (72°C). On agite encore. Petite mesure de pH avec un phMètre clairement pas calibré. Il faudra le calibrer !

14h57 : On est à 72°C, début de palier 3 , 30 minutes à 72°C.

15h27: On va vers le mashout à 78°C

15h39: Mashout : 2mn à 78°C.

15h43: On commence à filtrer et on prépare l’eau de rinçage

16h10 : fin de recirculation. Clairement, on y a passé trop de temps. Par contre le manifold marche super bien !

16h35: On rince. Environ 5°B de densité finale de rinçage (~1.019SG).

16h55: Fin de rinçage, début d’ébu. Densité pré-ébu 10,4°B (~1.040SG).

18h: On est à 100°C. Clairement, le rinçage nous a sèchement descendu en température, il faut aller plus vite, on attend trop.

18h15: On met les premiers houblons

19h10: Un peu d’Irish Moss pour tester

19h20: Un petit whirlpool

19h30: On passe par le RAP. Densité finale : 14°B (1.055SG)

La morale de l’histoire : le filtrage est bien trop long. Mais c’est parce que nous sommes trop prudents. Il faut aller plus vite. Sinon le processus était bien plus « smooth » qu’usuellement. A voir pour la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s