Brassin Perso – Oliv 1 – Kit Brewferm Blondie – Embouteillage

La bière a donc fermentée 4 semaines, on peut la mettre en bouteille. En théorie 3 suffisent, mais j’avais oublié de rajouter le Dry Hop. Du coup j’ai fait une semaine de plus avec. On vérifie la densité pour être sur. J’ai pas noté la valeur mais je sais que c’était OK.

On prépare donc notre future bière en y ajoutant du sucre. Les levures vont avoir de la bouffe et vont se réactiver, par conséquent la fermentation va reprendre en bouteille et produire du gaz, donc des bubulles o/

Je prends la recette.

« Ajouter 7g par litre de sucre »

Pas de problème, wait, j’ai combien de binouze ? Les futs ne sont pas gradués -_-. Pas de problème, on dégaine la formule pour calculer le volume d’un cylindre -> 17L.

Donc 7g x 17 j’ajoute 119g de sucre. Directement dans le fut.

Je lis la suite de la recette.

« Pour ce faire, préparer un sirop avec le sucre et le verser dans votre fut. »

Oups.

Bon, je mélange tant bien que mal pour essayer d’intégrer le sucre au mieux. Puis je passe à la mise en bouteille proprement dite.

Pas compliqué une fois qu’on a compris que la tige s’ouvre quand elle touche le fond de la bouteille. Pratique pour ne pas trop oxygéner la bière. Apparemment il ne faut pas à cette étape.

45 bouteilles, donc j’avais un poil surestimé le volume de mon brassin. Bon. J’éspère que ça va se compenser avec le faire que j’ai mis le sucre n’importe comment ¯\_(ツ)_/¯

Puis, on encapsule le tout

et on stocke !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s